Projection du film documentaire La mémoire est-elle soluble dans l'eau ?

23ème séance – 1er juin 2014

Projection du film documentaire "La mémoire est-elle soluble dans l'eau ?"

Réalisé par Charles Najman (1995)

Le film

Solange Najman – qui est aussi la mère du réalisateur, Charles Najman - a 20 ans lorsque elle est déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen. Depuis la libération, elle se rend régulièrement à Evian, où le gouvernement allemand "offre" aux déportés une cure de trois semaines.

Entre comédie et tragédie ce film raconte la vie après Auschwitz, dans l'ambiance surréaliste d'un établissement thermal.

Le réalisateur

Charles Najman est cinéaste et journaliste. Après avoir écrit pour plusieurs journaux et magazines, il publie deux livres, La police des images et Haïti, Dieu seul me voit, pour lequel il a obtenu la bourse de la Villa Médicis. Il a réalisé plusieurs films, des documentaires comme des fictions :
1996 : La mémoire est-elle soluble dans l’eau (1996, prix du public au festival de Belfort, prix spécial du jury au festival de Dunkerque, grand prix du festival international de Tübingen)
1999 : Les illuminations de Mme Nerval (1999, prix du festival du film ethnologique de Paris et grand prix du festival international de Kalamata).
2002 : Royal Bonbon (prix Jean Vigo 2002, sélection officielle au Festival international de Toronto et de Locarno).
2004 : Haïti : la fin des chimères ?
2011 : Une étrange cathédrale dans la graisse des ténèbres.
2013 : Pitchipoï.