La grande période de l’espionnage russe

33ème séance – 11 décembre 2015

La grande période de l’espionnage russe

Animé par Rebecca Denantes de l’émission "Rendez-vous avec X" sur France Inter

La séance

L’Illégal est un espion peu connu : né en 1930 sous le règne de Staline, souvent juif d’Europe centrale, il est envoyé dans toute l'Europe. Sa mission : répandre le communisme dans le monde. Sa plus belle victoire : le recrutement des célèbres « Cinq Magnifiques » de la prestigieuse université de Cambridge (Phillby, McLean, Cairncross, Burgess, Blunt).
Il connaît une seconde période d’intense activité pendant la Guerre Froide dans les années 50 et 60. Son pays d’implantation : les Etats-Unis. Agent dormant, il se fond dans le pays ennemi en y menant une vie tranquille, marié ou célibataire. Il peut rester inactif durant des mois voire des années, en gardant des contacts espacés avec la « Résidence » - le bureau du KGB au cœur de l’ambassade soviétique à Washington. Il peut être activé à tout moment pour transmettre des informations, liquider un ennemi, un traitre. Il est seul, sans filet.

Le plus célèbre d’entre eux est le héros du dernier film de Steven Spielberg, le Pont des espions : William Henry Fisher, alias Rudolf Abel, officier du KGB, né à Londres, d’origine allemande et à la personnalité étonnante. Il est le chef des illégaux soviétiques aux Etats-Unis. Installé à New-York depuis 1948, il y sera arrêté neuf ans plus tard. Pour la première fois, l’identité d’un Illégal est dévoilé au public. En 1962, sans jamais avoir rien révélé de ses activités, il sera échangé sur le pont de Glienicke à Berlin contre Gary Powers, pilote d’un avion espion – ancêtre du drone – tombé entre les mains des Russes en 1960.
Mais la fin de l'empire soviétique n'a pas mis fin à la légende des Illégaux : en 2010, le FBI arrêtait 11 Russes, dont un couple installé aux Etats-Unis depuis 20 ans....

L'intervenante

Rébecca Denantes a travaillé à France Inter pour l’émission « Rendez-vous avec Monsieur X ». Elle réunissait les ingrédients nécessaires à sa préparation, identifiait, choisissait les pièces d’un puzzle qu’il restait à assembler.