Les seins des femmes et la loi.

34éme séance – 12 Février 2016

Les seins des femmes et la loi.

Animé par Eloise Bouton (ex-femen)

La séance

Le vendredi 12 février à 20h, ne manquez pas le débat sur « Les seins nus des femmes face à la loi », précédé du témoignage d’Eloïse Bouton.
Éloïse Bouton, auteure du livre « Confession d’une ex-Femen », est militante féministe et journaliste indépendante. Le 17 décembre 2014, le Tribunal de Grande Instance de Paris la juge coupable d’exhibition sexuelle suite à une action seins nus pro-avortement menée dans une église en décembre 2013 avec Femen – mouvement qu’elle a quitté en février 2014 – . Elle est condamnée à un mois de prison avec sursis, 1 500 euros d’amende et 2 000 euros de dommages et intérêts à verser à l’église.
C’est la première fois qu’une femme est condamnée pour exhibition sexuelle en France et "pourtant partout sur la planète, des femmes s’emparent de ce mode d’action pour revendiquer leurs droits". Suite à cette condamnation, elle pense que la justice a dépossédé son geste militant de son sens et l’a ramené à une intention sexuelle. Selon elle, si elle avait été un homme, ses motivations politiques n’auraient pas été remises en cause. « Aujourd’hui, une femme peut être reconnue coupable d’un acte, alors qu’un homme ne le sera pas, et ce simplement à cause de son corps ».
Pour toutes ces raisons, elle poursuit son engagement féministe avec un objectif principal, changer la loi, qui ne définit pas l’exhibition sexuelle et dont le flou pose plusieurs questions : les seins sont-ils un organe sexuel ? Le torse nu d’une femme est-il plus érotique que celui d’un homme ? Qui en a décidé ainsi ? Dans un pays démocratique, comment nos différences biologiques peuvent-elles justifier des différences face à la loi ?